03.10.2019

PPRN : un Cotech lance sa propre enquête

Le but est de vérifier les données de l'Etat sur la submersion marine et d'en estimer les conséquences.

Le Comité technique (Cotech) Aménagement du territoire, développement économique et durable mis en place par la Collectivité dans le cadre de la consultation alternative de la révision du plan de prévision des risques naturels (PPRN) s’est réuni une seconde fois mardi soir à Quartier d’Orléans. Si, à la première réunion, une soixantaine de personnes était présente, mardi à peine une quinzaine était de nouveau au rendez-vous.

Le mois dernier, les architectes avaient proposé de créer un « outil technique qui pose clairement les aléas et les enjeu locaux». «Cet outil qui synthétisera les données permettra d’élaborer des solutions pragmatiques de réduction des risques sur notre île», explique le Cotech dont les membres et participants sont unanimes sur la nécessité de «proposer une vérification scientifique des données du Cerema, une expertise diligentée par la COM».

«Cet échange permettra de supprimer certaines incohérences flagrantes mais surtout permettra un échange constructif avec les commissaires enquêteurs, basé sur des exemples précis», poursuit-il.

En quelques semaines, ledit outil a été mis en place : il s’agit d’une fiche destinée aux socioprofessionnels, syndic de copropriétaire et résidents dont les biens ont été impactés par la submersion marine.

La fiche vise à récolter des informations sur la construction (hauteur, nombre de niveaux, soubassement, etc.), le niveau de la submersion et s’il s’agit d’une activité professionnelle le secteur, le nombre de salariés, le type d’assurance, etc.

L’ensemble des réponses sera synthétisé. Il permettra de vérifier ou d’infirmer certaines données de l’Etat basées sur les relevés du Cerema et fera l’objet d’un rapport destiné au commissaire enquêteur.

Cette fiche est disponible auprès du Cotech et sera envoyée aux socioprofessionnels.

Plus d’info par email : cotechpprnsxm@gmail.com

Fiche à télécharger :

Estelle Gasnet

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.