10.09.2019

Sargasses : risque modéré d'échouage à Saint-Martin

Les images satellites prises en fin de semaine dernière, indiquent une forte couverture en sargasses sur la zone Antilles, essentiellement dans le secteur est des îles. « Ces sargasses s'étendent depuis la zone sud-est de Barbade jusqu'aux îles du nord. Les nappes apparaissent très dispersées et sont transportées par des systèmes de courants complexes», précise Météo France dans son bulletin publié hier. «Des sargasses sont détectées au large de la Guyane, en direction de l'ouest, en longeant le continent. De nombreuses détections sont encore visibles à l'embouchure de l'Amazone », ajoute-t-il.

Les détections effectuées dimanche dans les îles du nord donnent un risque important pour les côtes est et nord de Saint-Barthélémy. Les nappes situées à l'est de Saint-Martin devraient se rapprocher de l'île avec un risque d'échouage modéré au cours des cinq prochains jours, selon Météo France.

Par ailleurs, il est prévu que d’autres radeaux atteignent les îles françaises dans le courant du mois de septembre. «Bien que l'intensité de signaux sargasses soit moins marquée depuis quelques semaines, les détections récentes montrent que de nombreuses sargasses sont encore présentes dans le secteur atlantique, et dérivent vers l'ouest. »

Pour rappel, la COM a signé début juillet des accords-cadres à bons de commandes avec deux sociétés, Gumbs Technique nouvelle et Janky Environnement, pour la collecte et l’enlèvement des algues sur six sites en partie française : Grande Caye, Cul de Sac, Mont Vernon, Baie de l’Embouchure, Etant aux poissons et Baie Lucas. La prestation est facturée 1 440 euros par jour par la première société, 22,50 euros la tonne par la seconde.

(photo d'archive)

Estelle Gasnet
2 commentaires

Commentaires

Et de rajouter du sable en hauteur sur les bords de mer sera moins onéreux et très efficace pour les empêcher de s’echouer ! Elles glisseront ...

Gumbs technique nouvelle... tu parles d'une nouveauté: le père Georges qui monte encore un GTN pour siphonner l'argent publique. Les sargasses peuvent dormir tranquille, ça s'arrange pas. Pauvre friendly island

Ajouter un commentaire

Commentaires des articles

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <blockquote> <br> <cite> <code> <dd> <div> <dl> <dt> <em> <li> <ol> <p> <span> <strong> <ul>

Texte brut

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.